Our site uses cookies in order to make it better. Review our cookies policy here. By continuing to browse the site you agree to our use of cookies. Close
Recherche

Vents et météo en Croatie

La partie croate de l'Adriatique a un climat méditerranéen, avec 2.600 heures de soleil par an (en moyenne). Pendant l'été, la température moyenne de l'eau de mer peut atteindre de 24 à 27 degrés Celsius. Les mois les plus chauds sont juillet et août, quand la température de l'air se situe entre 250C et 350C (770F - 950F) et la température de la mer atteint jusqu'à 280C (830F). La pluie y est très rare. C'est le haut de la saison touristique.

Si vous chercher plutôt de passer des moments plus calme sur la plage avec pas beaucoup de touristes, peut-être juin et septembre sont les mois pour vous. Il fait assez chaud en juin et septembre avec des températures moyennes autour de 250C (770F) et la température de surface de mer entre 200C et 250C (680F - 770F).

Il est également possible de faire de bronzer et nager en avril, mai et octobre, mais les conditions sont moins fiables et c’est dans le sud de l'Adriatique que vous auriez le plus des chances pour profiter du beau temps. En cette période attendez vous aux températures entre 150C et 250C (590F - 770F) et la température de la mer entre 160C et 210C (610F - 700F). C'est une période avec plus de pluie et de vent.

D’une manière générale les conditions météorologiques dans la zone de la mer Adriatique peuvent être assez imprévisibles. Les vents peuvent complètement changer de direction en quelques minutes. Il est très important de suivre les prévisions météorologiques.

Les changements des conditions atmosphériques à l'Adriatique sont dictés par le transit des cyclones et anticyclones à travers l'Europe Centrale et du Sud. Le déplacement habituel des cyclones dans l'Adriatique croate est d'ouest en est. Ils apportent des vents du sud avec de l'air chaud et humide, de sorte que le temps est nuageux et pluvieux. Après le passage d’un cyclone, et le déplacement d’un anticyclone vers l’Europe orientale, le vent se déplace vers le nord-est et apporte de l'air froid et sec et la température se stabilise. Jusqu'à l'arrivée d’un nouveau cyclone le temps reste ensoleillé et calme, avec une brise vers la terre tous les jours pendant l'été (le mistral).

Pendant l'été, les cyclones sont plus rares. Ils passent généralement plus au nord à travers le continent européen. Ceci ne mène qu'à de petites différences dans les conditions météorologiques le long de la côte croate.

Les changements de la marée haute et basse dans la mer Adriatique sont petits et ils n'affectent généralement pas la navigation. Au sud, la différence entre les marées est rarement supérieure à 40cm, mais comme vous approchez le nord, l'amplitude deviendra plus importante. Environ Istrie et la Baie de Trieste l'amplitude moyenne est de presque 1m. Toutefois, pendant les vents durables et forts au sud, dans certains baies et canaux étroits, la marée peut grandir et inonder les ports. Cela est très rare. La pression atmosphérique a un gros impact sur les eaux. Les courants marins sont faibles, et ne présentent aucun problème pendant la navigation. Mais vous devez toujours rester prudents, en particulier dans certains canaux étroits, où les courants peuvent atteindre 4 nœuds de vitesse.

LA BORA, NORD-EST ('BURA') - Comme un vent froid, le nord-est (en Croatie appelée ''Bura'') souffle du continent vers la mer ouverte et est accompagné d’un beau temps. Il démarre brusquement et souffle en rafales vers la mer. Pour les marins, ce vent est très peu fiable: il est soudain et avec des rafales lourds. Dans l'été la bora souffle est localisée et elle dure seulement quelques jours. En hiver, elle peut souffler entre six et quatorze jours. Quand ce vent est local, il peut naître et disparaître dans les 24 heures, mais s'il est large et continental, il peut durer toute la semaine, et dans cette période, il devient plus fort. L’arrivée soudaine d’une épisode est l'une de ses caractéristiques les plus dangereuses, surtout pour les marins moins expérimentés. Sur la côte, il peut facilement atteindre 40 à 50 nœuds et pendant l'hiver encore plus. Habituellement, la bora précède un temps clair, mais pendant les épisodes de bora, les conditions sont difficiles et brumeuses à cause du mousse et des gouttes d'eau transportées par les vents forts. La bora est est la plus forte dans le golfe de Trieste, Kvarner (près de Krk), le canal de Velebit, la baie de Nin, Šibenik, Cap Ploča, la baie de Vrulje (entre Omiš et Makarska), la baie Trstenik sur la péninsule de Pelješac.

LE LEVANT, EST ('LEVANAT') - Il souffle de l'est. C'est un vent comparable à Bora mais pas si courrant.

LE SIROCCO, SUD-EST ('JUGO') - En Croatie, le "jugo" ou "sirocco" est un vent sud-est chaud et humide. Accompagné de nuages et pluie il souffle à travers la mer de l'Adriatique pendant un cyclone. La pression atmosphérique diminue; il se développe lentement. Jugo peut souffler des directions ESE ou SSE, et il peut se développer en un vent très puissant, accompagné de grosses vagues et les nuages bas, et en générale beaucoup de pluie. Il existe aussi ce qu'on appelle le vent sec du sud. Il dure plus longtemps ne provoque pas une pluie, mais peut atteindre le niveau d’un orage. Jugo n'est pas un «vent brusque« comme la bora. Il naît progressivement sur une période de 24 à 36 heures. Comme il souffle à travers le canal d’Otrante, il produit les vagues élevés et longues. Il dure généralement plus longtemps que le vent de nord-est, à savoir cinq à sept jours. En été, il peut apparaître comme un vent local et est plus fréquente dans la partie sud de l'Adriatique.

LEBIĆ, SUD-OUEST, SUD - Ces vents présentent des variations du vent Jugo (SE), et ont des caractéristiques similaires.

LA TRAMONTANE, NORD ('TRAMONTANA') - C'est un vent local et sec accompagné de l'air froid. Habituellement, il souffle à coups de 15-25 nœuds. Il apporte un ciel lumineux et la situation de pression haute. Il est plus fréquent sur la partie sud de l'Adriatique. Loin de la côte, il devient plus fort et crée des vagues plus grosses.

MAESTRAL, NORD-OUEST - Maestral est un vent d'été typique, qui résulte des différences de température de la masse terrestre et la mer, et il souffle du nord-ouest. Il commence le matin (vers 11 h), et il se développe à fur et à mesure jusqu'à 16 h, mourant vers le coucher du soleil. C'est un vent modéré, accompagné le beau temps et les nuages blancs.

LE BURIN, NORD EST - Burin est aussi un vent d'été typique, comme maestral, mais il souffle dans la nuit de la direction opposée, de nord-est, et c'est aussi un vent modéré ou brise légère. Il peut commencer avec le coucher du soleil, et continuer jusqu'à l'aube quand il est le plus fort. Burin est accompagné de beau temps.

NEVERA (BOURRASQUE) - Apres bura, une bourrasque est peut-être l'expérience la plus désagréable sur l'Adriatique. Il s’agit des tempêtes thermiques qui viennent avec accélération de l'ouest, de la pleine mer, ils ne sont pas d’une longue durée, mais ont une grande force. Les bourrasques apparaissent le plus souvent en été, et deviennent très puissants en automne. Sur le plus petit signe de la tempête, vous devez, sans délai, prendre toutes les précautions, parce que le temps est court. S'il y a la possibilité de s'éloigner de la route d’une bourrasque, vous devriez le faire. Avant le départ de l’orage il naît une silence absolue, et souvent dans les dernières minutes avant qu'il se casse une brise souffle, très peu de temps vers la tempête - elle rend impossible d'entendre les bruits du tonner. C'est pourquoi la tempête a capturé beaucoup de gens pas prête.